Grand Débat sur la Transition Écologique et Énergétique – 3ème Partie

Grand Débat sur la Transition Écologique et Énergétique – 3ème Partie

Débat organisé par EMNE le 7 mars 2019 à 20h – Chay

Merci à tous ceux qui sont venus apporter leurs idées et témoignages, lors du débat organisé par EMNE, et, ainsi permis d’identifier plusieurs thématiques, problématiques, propositions et axes d’amélioration.

Thématique 3 : LA MOBILITÉ

L’Intermodalité

Transport

L’efficience de l’intermodalité, pour les déplacements urbains mais, surtout,  ruraux, est conditionnée par la mise en place de moyens incontournables.

Développer les alternatives à la voiture individuelle :

Vélo : développer la location de vélo, les abris sécurisés à proximité des arrêts de bus, des gares…

Bus : augmenter le nombre de lignes de bus, et la fréquence des passages…, développer la livraison de marchandises via les lignes régulières, ouvrir les lignes scolaires aux non-scolaires

Train : maintenir & réhabiliter de petites lignes, augmenter la fréquence des passages…

Covoiturage, autopartage : créer des cafés-covoit, parkings de covoiturage…

Auto-stop facilité
exemple de Rezo Pouce : l’autostop au quotidien

Pedibus :
cf. Adoptez le Pédibus

Subventionner les transports collectifs

Les rendre gratuits ou très peu chers. Exemple de la ligne de bus Quingey–Besançon, passée de 3€  à 1.50€. cf. Mobidoubs

Trouver des solutions pour les liaisons manquantes pour les 1ers et derniers kilomètres

Adjoindre, pour chaque territoire, une centrale de mobilité pour guider les usagers dans leur choix de transport

Des Territoires réorganisés

Réduire les déplacements en réorganisant les territoires.

Donner l’envie de « rester au village »

Maintenir ou réinstaller des commerces locaux

Favoriser des liaisons de transports en commun

Développer des emplois ruraux

Restaurer et Conserver le Patrimoine

Créer des épiceries coopératives citoyennes

Faciliter leur accès par des moyens de mobilité partagée en envisageant aussi une camionnette coopérette, comme cela se faisait autrefois dans les villages (ex. dans les Cévennes ou sur le Plateau de Millevaches en Limousin)

Les Poids Lourds

L’utilisation systématique des poids lourds aussi bien à l’international qu’en local devrait être plus réglementée en raison des risques accidentogènes sur les petites routes, ainsi que de la concurrence déloyale en matière de salaires ; les routiers européens n’hésitant plus à pratiquer le cabotage pour accroître leur rentabilité.

Réorganiser les transports de marchandises

Réduire les transports par camions en limitant le fonctionnement à flux tendu et en cessant l’urgence permanente d’avoir tout, tout de suite !

Modifier la politique globale de la SNCF qui est à l’origine de la diminution du fret par rail, du ferroutage.

Autres axes de réflexion :

Re-nationaliser les autoroutes ?

Développer les lignes inter-départementales de transports ? (ex. ancienne ligne de bus de Besançon-Quingey-Salins-Champagnole ; possibilité pour les tramways de Karlsruhe d’emprunter le réseau TGV jusqu’à Strasbourg)

Nous contacter !
Nous rejoindre !

Remplir et adresser par voie postale le bulletin d’adhésion

Nous contacter !Nous rejoindre !

Tagués avec : , , , , , , ,